Flash Sale! to get a free eCookbook with our top 25 recipes.

Une montre, comment ça marche ?

La montre-bracelet demeure sans contredit la pièce incontournable de l’élégance masculine. Vous en portez certainement, mais vous est-il arrivé de vous demander comment c’est fait ? On vous invite ici à sonder les profondeurs des garde-temps. Prêt à percer le mystère ? Découvrez donc cet univers où règne la régularité.

Le fonctionnement des systèmes mécaniques

Il faut savoir qu’il existe deux grandes catégories de tocante. Chronologiquement, on doit bien respecter le temps, c’est celle dite mécanique qui est d’abord apparue. Son fonctionnement repose sur cinq composants essentiels. Entièrement dépendants les uns des autres, ces éléments assurent le mouvement continu des aiguilles. Dans n’importe quelle structure mécanique, vous trouverez :

  • Un élément moteur
  • Un organe de transmission
  • Un système d’échappement
  • Une pièce régulatrice
  • Un plateau d’affichage.

Le premier organe reste le moteur. C’est lui qui imprime la force qui draine tous les autres mouvements du rouage. Cette puissance est imprimée par l’action de remontage quotidien du ressort. La transmission conduit l’énergie générée dans le mécanisme. Afin que cette énergie ne fasse objet de déperdition, l’échappement sert à l’organiser. Ainsi, la force ne s’épuise pas d’un coup. À noter que c’est à cet endroit précis que se déroule le fameux tic-tac !

Quant au régulateur, il s’agit d’un balancier dont l’oscillation assure un mouvement régulier. Le tableau d’affichage, qui comprend les aiguilles, enfin vous donne l’heure ! L’horloge mécanique oblige l’utilisateur à remonter chaque matin le mécanisme. Certains y trouvent du plaisir, pour d’autres c’est une corvée qu’ils évitent en optant pour sa sœur germaine.

Physiologie des montres à quartz

Elles comportent une pièce fondamentale : une mince lamelle de cristal de quartz. Cet élément essentiel possède une propriété singulière, celle de se faire secouer 32 000 fois en chaque seconde par la charge électrique délivrée par une petite pile. Ce phénomène, appelé effet piézo-électrique, a été mis en lumière par les frères Curie. Vous pouvez en savoir plus en lisant cette page. Cette vibration du morceau de quartz entraîne tout le reste du mécanisme jusqu’à faire afficher l’heure qu’il est.

Le système à quartz est le plus précis de toutes mécaniques d’horlogerie. Quand, en six ans, cette horloge perd une seule seconde, la mécanique en perd plusieurs en moins de 24 h.

Les formations en horlogerie : voie royale pour maîtriser le mécanisme horloger

Cette présentation n’est qu’un aperçu de tout ce qu’on peut savoir sur le fonctionnement des tocantes. Pour approfondir la question, vous pouvez poursuivre vos recherches sur le Web. Vous découvrirez alors des vidéos intéressantes qui vous feront voir de quoi cela retourne. Mais la meilleure manière de connaître l’anatomie des horloges, c’est de suivre une formation à l’horlogerie.

On ne parle pas ici de retourner au lycée pour préparer un CAP ni un BMA Horlogerie. Mais l’on vous propose une formation adaptée à tout le monde et organisée par des professionnels du tic-tac. Ces stages qui se déroulent souvent en une demi-journée vous permettront de bénéficier d’une véritable initiation aux mystères et aux secrets jalousement gardés par les maîtres du temps ! Dès lors, une pendule n’aura plus rien de magique pour vous, puisque vous en connaîtrez les fondements comme vous maîtrisez les moindres recoins de votre appartement !

Le fonctionnement d’une montre n’est pas évident, même pour les inconditionnels des garde-temps. Pour percer le mystère, suivez un stage de formation à l’horlogerie. Vous saurez ce que c’est qu’un marteau, un coq, une dédoublante, une rattrapante, un contre-pivot, un tambour, etc.  Et vous deviendrez presque un maître horloger !