Symptômes, contagion et traitement de la Scarlatine - zeilaina

Symptômes, contagion et traitement de la Scarlatine

0

La scarlatine est une maladie infectieuse causée par une bactérie, le streptocoque du groupe A. Il s’agit d’une maladie particulièrement infantile, atteignant surtout les enfants âgés de 5 à 10 ans. Mais elle peut également contaminer des adultes dans de cas plus rares. La scarlatine est extrêmement contagieuse et se présente souvent sous la forme de petites épidémies dans les écoles.

scarlatine-enfant

Les symptômes

La période d’incubation de la scarlatine, qui est le temps entre la contamination par la bactérie et l’apparition des premiers symptômes, est d’environ 2 à 4 jours. Passé ce délai, une forte fièvre (39 – 40 °C) apparaît brusquement accompagnée d’une angine. On peut aussi constater des maux de tête, des douleurs abdominales, des vomissements et des nausées.
Deux jours après, il y a apparition d’une éruption cutanée. De nombreuses taches rouges apparaissent d’abord sur les plis des coudes, des aisselles et des genoux. Elles se propagent ensuite sur le haut du thorax puis en bas de l’abdomen. Les éruptions atteignent le visage, à l’exception des alentours de la bouche. Elles n’affectent pas non plus la paume des mains et la plante des pieds.
Après les éruptions cutanées, un trait spécifique de la scarlatine se reconnaît au niveau de la langue. Celle-ci devient saburrale, c’est-à-dire recouverte d’un enduit blanc plus ou moins épais. Après, l’enduit vire à une couleur rouge écarlate qui donne à la langue la couleur rouge framboisée typique de la scarlatine.

La contagion

La scarlatine est une maladie très contagieuse. Elle est transmissible une fois que la bactérie a atteint le pharynx, même si la maladie est encore en période d’incubation. Elle est aussi présente dans les sécrétions du nez. La transmission peut ainsi se faire par différentes manières.

• Par voie aérienne : la bactérie se transmet par le biais des éternuements, toux, postillons du malade qui peuvent toucher une autre personne.
• Par contact direct : la maladie est transmise en touchant les sécrétions de la personne atteinte puis en les mettant en contact avec son propre nez ou sa bouche. La transmission peut aussi se faire par le biais d’un baiser et de petits contacts sur le visage.
• Par voie indirecte : la scarlatine peut également être attrapée en touchant des objets qui ont été en contact récent avec les sécrétions d’une personne atteinte.
La scarlatine présente alors différents modes de transmission, d’où elle est souvent présente sous forme de petites épidémies après qu’une seule personne ait été contaminée par la bactérie.

Le traitement de la scarlatine

La scarlatine est une maladie infectieuse, causée par une bactérie. Le principal traitement est l’antibiothérapie antistreptococcique. Le médecin prescrira les antibiotiques nécessaires pour vaincre la maladie, notamment la pénicilline V ou des macrolides en cas d’allergie. Le temps nécessaire pour le traitement est de 10 jours. Il est aussi nécessaire d’isoler le patient pendant le traitement pour éviter une éventuelle contagion.
Ce traitement permet de réduire considérablement la période de contagion. En effet, si celle-ci peut atteindre 21 jours sans traitement, elle est réduite à seulement 48 heures grâce au traitement. Les personnes ayant été en contact avec le malade doivent également être examinées par un médecin pour être rapidement traitées.
Pour terminer, la scarlatine est une maladie infantile très contagieuse. Elle peut être rapidement écartée si elle est bien traitée. Mais dans le cas opposé, la maladie peut aboutir à des complications aux niveaux des articulations, des reins ou du cœur. Il faut donc veiller à surveiller de près l’apparition des différents symptômes et consulter immédiatement le médecin.

Partager.

Les commentaires sont fermés