Salon : l’évolution du nombre de salons en France

0

Dans le secteur de l’événementiel le salon est celui qui reste prospère. Comme on peut le constater en se rendant sur ce site, le nombre de salons organisés chaque année en France est pour le moins élevé. Si la courbe dans l’ensemble est croissante, on constate cependant que l’évolution est inégale sur toute l’étendue du territoire national.

Une croissance favorisée par les bénéfices du salon

Parti de 1889 qui est l’année d’ouverture de l’Exposition Universelle à Paris considérée comme l’ancêtre des grands salons à nos jours, le nombre d’événements du genre a progressivement augmenté au fil du temps pour atteindre selon un rapport de l’OJS un chiffre globalement stable de 90 salons grand public, mixtes et professionnels entre 2000 et 2006. La crise aidant, entre les années 2008 et 2009 ce chiffre a baissé.

Il a fallut attendre les années 2010 pour assister de nouveau à une augmentation, avec environ 300 salons grand public et mixtes et 195 salons professionnels organisés au courant de cette seule année. Le marché de ce type de manifestations et particulièrement les salons d’entreprise a depuis lors continué de s’améliorer, le nombre d’événements ayant lieu sur le territoire restant stable dans l’ensemble, à priori en raison des bénéfices y relatifs.

En effet, un salon est un puissant outil de développement pour les entreprises, raison pour laquelle elles doivent bien s’y préparer. On vous en dit plus à ce sujet sur Gataka. Il en existe en conséquence pour quasiment toutes les branches d’activité, automobile, agriculture, chocolat, jeux vidéos,  livres, bâtiment, vin, moto, textile, ou encore lingerie, pour m’en citer que quelques uns. On atteint alors en 2016 un chiffre 239 salons exclusivement professionnels organisés en France, mais de manière inégale.

salon en France

Une évolution stable mais inégale sur l’ensemble du territoire

L’évolution du nombre de salon en France connaît une certaine stabilité depuis 2015. Les événements tragiques de 2015 et 2016 en sont des causes, le sentiment d’insécurité s’étant développé. La France n’en a pas pour autant perdu sa place dans le top 5 européen et mondial des pays organisateurs de salons internationaux. Le pays possède en effet un certain prestige et les infrastructures adéquates pour accueillir ce type de manifestations.

Paris est cependant la ville dans laquelle on note le plus fort taux d’organisation des salons tout type confondu. La capitale n’accueille pas moins d’une centaine de salon par an. C’est aussi là qu’on note le plus grand nombre de participants et de visiteurs. Les thèmes abordés sont vastes, et pour certains s’y rendre s’apparente à un véritable divertissement. Pour avoir le calendrier des salons prévus pour 2018 cliquez ici.

En ce qui concerne les autres villes, l’évolution est timide. À titre d’exemple, la ville de Lyon accueillera trois grands salons au courant de l’année 2018 contre plus de 200 à Paris, l’Eurobois, le salon des 1000 emplois et le Petit 1. À Marseille les rendez-vous à ne pas manquer ne sont pas beaucoup plus nombreux, le salon des loisirs créatifs, le salon international de l’art contemporain, Immexpo et le salon des 1000 emplois.

En conclusion, le nombre de salon en France est allé croissant d’année en année, certains comme le salon de l’agriculture étant vieux de plus de 50 ans mais restant attractif. On espère que son succès s’étendra à plusieurs autres villes, ce type d’événement n’étant pas bénéfique uniquement pour les professionnels.

Partager.

Laisser une réponse