Maison de retraite : plus qu’un placement, un vrai accompagnement

0

Il arrive le moment où on se pose la question de mettre ou non le parent, ou soi si nous sommes ce parent, dans une maison de retraite.

Il arrive le moment où on n’est plus capable, soit par manque de temps ou d’énergie, de s’occuper de son père, sa mère ou ses grands-parents. Il est bien alors de prendre le temps d’en parler, de voir toutes les solutions qui s’offrent à soi et d’en sélectionner une qui soit la plus favorable pour tous. C’est une question délicate. On ne sait pas comment l’aborder, ni à quel moment, ni quel choix prendre. Et pourtant elle est très importante. Il serait bien de faire une liste des points positifs et négatifs.

  1. Charte de qualité : Pour vous rassurer, sachez qu’une charte de qualité est mise en place dans les maisons de retraite optant pour l’aide de l’Etat. De plus en plus d’établissements se dotent de cette charte.
  2. Services complets : les services proposés sont l’hébergement, la restauration, l’entretien, l’animation, les soins et lieux adaptés tels qu’une salle de kinésithérapie proposée par les maisons de retraite médicalisées en Hérault (Occitane Retraite).
  3. Structures différentes : publiques, privées, établissements intégrants des soins ou en partenariat
  4. Aides possibles : afin de soulager les familles, une aide au logement peut être versée  et être complétée par l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). D’autre part, une aide sociale peut être offerte aux personnes âgées ayant les moins de revenus. Renseignez-vous sur les conditions exactes à remplir.

Si la famille décide de sélectionner un établissement adapté, il est nécessaire de bien se renseigner. Les critères sur lesquels se baser : la qualité du lieu, l’entretien, la formation et la qualité humaine du personnel, les services proposés et leur qualité. Une maison de retraite n’est pas seulement un lieu d’hébergement, c’est un lieu qui peut être familial et à l’écoute des besoins de ses résidents et de leur famille. Il est important de comparer les établissements et de choisir en fonction de ses priorités et besoins. Vivre en maison de retraite n’est pas la fin mais la continuité d’une vie au sein d’un endroit adapté à la personne.

Ce n’est pas une prise en charge d’une personne, c’est une prise en considération du résident. Il est possible de trouver des résidences médicalisées à Palavas et aux alentours véhiculant une philosophie reposant sur l’être humain et l’accompagnement.

Partager.

Les commentaires sont fermés