L’évolution de la musique électronique ces deux dernières années

0

CDJ

Alors qu’il y a plusieurs décennies, la musique électronique n’était pas très populaire auprès du grand public, et plutôt réservée à des amateurs, la donne a bien changé. La musique électronique, ou du moins l’EDM comme on l’appelle, est aujourd’hui partout, que ce soit en soirée ou en radio.

Cette exposition de la musique électronique a permis à un plus grand public de s’y familiariser, et a donc modifié les tendances. Un exemple flagrant de cette évolution des genres musicaux dans la musique électronique est le Beatport Top 100.

Le Top Beatport, la référence

Beatport, créé en 2004, est aujourd’hui le leader mondial dans la vente de musique électronique en ligne. Considéré comme la référence, Beatport propose chaque jour un classement des titres qui se vendent le mieux, et permet donc d’analyser les tendances.

L’évolution de 2012 à 2014

En 2012, le genre le plus présent dans ce classement était la Deep House, un sous-genre de la musique House, apparu dans les années 80. Alors que la House a des racines disco et funk, la Deep House est plus proche du jazz et de la soul.

En 2013 par contre, la tendance change et la Progressive House prend le dessus. Encore un dérivé de la House, apparu dans les années 90, mais cette fois beaucoup plus dynamique. L’Electro House, en vogue depuis les 2000 prend également de l’ampleur. Animals par Martin Garrix est certainement un des titres le plus joué par les Djs lors de l’année 2013 et a amené une vague de production de titres similaires par de nombreux artistes.

Avec pour conséquence la dominance de l’Electro House à l’heure d’aujourd’hui dans le classement de Beatport. En effet, de Janvier à Avril 2014, plus de 26% des titres présents dans le Top 100 étaient classés dans la catégorie Electro House. Les titres mentionnés comme Progressive House, bien que la Progressive d’aujourd’hui soit malheureusement de plus en plus similaire à de l’Electro, représentent quant à eux 21%.

D’autres genres musicaux comme la Trance, la Tech House, la Techno ou le Nu Disco tentent malgré tout de tirer leur épingle du jeu, et pointent à l’occasion le bout de leur nez dans le Beatport top 100.

Pour conclure, n’oublions pas que la bulle EDM est en pleine explosion, et finira certainement par retomber un jour où l’autre, emmenant dans sa chute des masses d’argent impressionnantes, drainées notamment par les festivals tels que Tomorrowland, Ultra Music Festival, …

Partager.

Les commentaires sont fermés