Généralités sur l’assurance moto

0

L’assurance moto est indispensable afin de couvrir les accidents et dommages qui pourraient survenir. D’ailleurs, les conducteurs de moto sont légalement obligés de souscrire un contrat d’assurance pour leur véhicule 2 roues. Il faut en effet savoir que conduire une moto sans assurance est considéré comme une infraction à la loi. Elle peut entrainer une suspension du permis de conduire pouvant aller jusqu’à 5 ans, plus une amende de 3 750 € et une confiscation du véhicule.

Les différentes formules d’un contrat d’assurance moto

Il existe 2 types de contrat d’assurance moto dont voici les caractéristiques :

  • L’assurance au tiers qui couvre tous les dommages matériels et corporels qu’un conducteur de moto peut causer à autrui (autres conducteurs et véhicules, piétons, passagers de son propre véhicule ainsi que ceux des autres…). Ce type d’assurance ne garantit donc pas l’indemnisation des dommages que l’assuré se cause à lui-même. Dans tous les cas, celui-ci ne perçoit rien, ni pour ses éventuelles blessures, ni pour les dégâts subis par son véhicule.
  • L’assurance tout risque qui garantit une indemnisation complète non seulement pour autrui, mais également pour l’assuré et son véhicule.

Souvent, les compagnies d’assurance proposent des garanties optionnelles pour compléter et enrichir le contrat d’assurance moto, permettant ainsi à l’assuré de bénéficier d’une assurance parfaitement adaptée à ses besoins et son budget.

Les différentes garanties comprises dans un contrat d’assurance moto

Les garanties optionnelles varient généralement selon le contrat d’assurance. Voici quelques exemples de garanties généralement comprises dans un contrat d’assurance moto :

  • La responsabilité civile qui indemnise tous les dommages que causeraient la moto à autrui en cas d’accident de route.
  • La garantie défense pénal et recours suite à un accident qui permet à l’assuré de bénéficier de l’assistance des juristes de JURIDICA (information en cas de difficulté juridique, prévention de tout litige) en cas de dommages et accidents causés à un tiers.
  • La sécurité du conducteur qui garantit l’indemnisation des dommages corporels du conducteur même si celui-ci responsable d’un accident.
  • La garantie vol ou incendie qui permet d’être assuré contre les dommages résultant d’un incendie, de l’action de la foudre, d’une explosion et contre le vol.

 

Partager.

Les commentaires sont fermés