Comment réussir son emprunt immobilier sans prendre trop de risques ?

0

Il n’est pas simple de contracter un crédit immobilier C’est une décision sérieuse qui changera votre vie. Yves Hamelin du cabinet de gestion syndic avenir nous propose ses conseils afin de prendre la bonne direction dès le départ.

1. Limitez l’ensemble de votre limite de dette

Savoir à l’avance combien vous allez pouvoir contracter en vue de votre possible achat se révèle être un impératif clair.Pour cela, il faudra mettre en route une analyse de l’ensemble de votre situation monétaire pour bien comprendre votre capital et sa valeur.

Commencez par calculer l’ensemble de vos gains. Attention car, si vous devez comptabilier vos gains, il ne faut pas oublier de prendre aussi en compte les charges que vous avez (comme vos  différents emprunts ou bien encore les revenus alimentaires que vous devez possiblement verser).

Si après cela, il se dégage un emprunt limité, vous disposez de  2 options (au choix) :

– Allonger la période de la créance de manière à faire ralentir le tarif des mensualités

– Pencher pour une dette inférieure. Cela minimise vos risques et vos pertes et rassurera l’organe de crédit.

2. Faites jouer la concurrence

L’astuce : n’attendez pas à vérifier les propositions des concurrents.

En effet, si votre premier reflex sera très certainement de vous présenter auprès de votre caisse de crédit afin de voir le montant de l’emprunt immobilier autorisé. Il ne faut pas vous arrêter la.

Surtout ne vous suspendez pas à cette seule demande ,  présentez vous à un autre banquier qui travaillera pour vous les meilleurs pourcentages et surtout les bonnes  rétributions auprès de multiples établissements de prestation. La concurrence peut jouer en votre faveur.

3. Libellez un agent commercial pour le contrat d’assurance crédit

Un contrat d’assurance de prêt est un document indispensable à chaque prêt de biens immo validé. Il permet de protéger la famille en cas de difficulté ou trépas de l’emprunteur.

Cette  police d’assurance autorise de prévoir le paiement total du solde. Dans l’objectif de  bénéficier  de multiples  clauses en termes de couverture et au niveau  de tarif de la gratification, la solution  la plus simple s’avère  de faire appel à un agent commercial en contrat d’assurance qui vous dénichera la police adaptée.

La délégation d’assurance vous permettra de réaliser une épargne intéressante portant sur la cherté  du prêt, jusqu’à 10 000 euros, ce qui n’est pas rien quand même.

A propos de l’auteur : Yves Hamelin – gérant de la structure syndic avenir  présente à Neuilly sur Seine et Reims.

Partager.

Les commentaires sont fermés