Changer d’opérateur mobile : comment faire ?

0

Les réseaux de téléphonie se livrent une bataille d’enfer en balançant des offres alléchantes, et vous voulez en profiter ? Avec la loi Chatel, c’est aujourd’hui une simple formalité qu’il faut remplir pour migrer d’un opérateur à un autre. Il est tout aussi facile de garder même son ancien numéro pendant le changement de fournisseur. On vous dit comment faire dans cet article.

Le cas d’une migration simple vers un autre réseau

Si vous voulez changer de fournisseur tout simplement, deux cas de figure sont possibles. Pour un contrat prépayé, vous êtes libre de partir quand vous le souhaitez. Il vous suffit d’envoyer un courrier au service de téléphonie pour lui notifier votre intention de résilier le contrat. Dès que l’administration du réseau aura reçu votre lettre, elle dispose de 10 jours pour traduire dans les faits votre demande. Vous pourrez dès lors frapper à la porte d’un nouvel opérateur en toute sérénité. Il est possible de demander l’application de la résiliation à une date ultérieure. Précisez-le dans votre courrier.

Dans le cas d’un abonnement qui court sur une certaine durée, le changement d’opérateur peut nécessiter des frais. Il s’agit notamment du règlement des mois restants dus et du paiement de pénalités. Le calcul des montants varie d’un fournisseur à un autre. Relisez bien votre contrat.

Changer d’opérateur en conservant son numéro

En quittant votre actuel opérateur, vous avez la possibilité de garder le numéro qu’il vous a attribué. Ce service gratuit s’appelle portabilité de numéro. Comment ça se passe concrètement ? La procédure commence par l’obtention du code RIO relatif au numéro qu’on veut conserver. Afin de le connaître, composez le 3179 en utilisant la carte SIM que vous utilisez maintenant, c’est-à-dire celle du réseau duquel vous souhaitez migrer.

Ce coup de fil vous met en liaison avec un serveur vocal qui vous fournit un certain nombre de renseignements. Les détails comportent un code à 12 caractères, c’est le code RIO et quelques informations sur le délai d’engagement restant et la date où vous avez souscrit l’abonnement. Chaque abonné détient un code unique, et seul le numéro à deux chiffres servant à identifier un réseau est commun aux abonnés d’un même opérateur.

Toutefois, la réponse du serveur vocal importe peu. Recueillez les données dans un SMS qui est vous en envoyé en même temps que la voix de synthèse vous répond. Notez alors ces données précieuses et fournissez-les au nouvel opérateur pendant que vous remplissez les formalités d’adhésion. La portabilité de numéro offre certains avantages quand on veut changer d’opérateur. Ainsi :

  • Vous ne vous trouvez pas dans l’obligation de faire connaître un nouveau numéro à vos correspondants
  • Vous conservez vos contacts
  • Vous gardez vos habitudes d’appel téléphonique.

Néanmoins, le changement d’opérateur peut coûter une fortune selon les cas. Comment s’y prendre pour changer d’opérateur sans y mettre une fortune ?

Astuces pour réussir l’opération dans les deux cas

Faites attention au moment où vous décidez de partir. Pour un abonnement souscrit sur une certaine durée, patienter jusqu’au terme de l’engagement peut aider à réduire les sommes à payer. Mais lorsqu’il s’agit d’un abonnement prépayé, le moment n’a aucune importance. Indépendamment du type de contrat, une astuce peut vous aider à partir sans devoir beaucoup payer. C’est de profiter d’une modification des conditions générales de vente de la part du fournisseur pour demander la résiliation. Dans ce cas, les frais à payer seront moins importants. En savoir plus ? Consulter le site Legavox

Changer d’opérateur peut se faire aisément, pourvu que l’on suive la bonne procédure. En cette matière, vous possédez désormais la bonne information et pourrez migrer vers l’opérateur de votre choix sans vous prendre la tête.

Partager.

Laisser une réponse