Ce qu’il faut savoir sur la dégustation de vin

0

Déguster le vin requiert du savoir-faire et de l’expérience. Voici quelques conseils pour apprécier une dégustation de vin comme il se doit.

Le choix des verres

Les verres servant à la dégustation du vin sont spécialement conçus par des verriers. Il s’agit généralement du verre INAO proposé par l’Institut national des appellations d’origine, de la flûte et du verre tulipe.

Cette forme est spécifique car elle permet au vin de dégager toutes les senteurs qui seront nécessaire à la dégustation, et d’aérer suffisamment  le millésime pour qu’il libére ensuite toutes ses saveurs.

Pour trouver la forme idéale selon le vin dégusté, on trouve facilement la réponse en atelier d’Œnologie. Ils se distinguent par leur forme particulière. Ces modèles disposent en effet d’un pied permettant leur prise en main et d’un « buvant » large pour éviter que le fond ne se réchauffe. L’épaisseur du verre doit être la plus fine possible pour laisser apparaitre toutes les nuances de couleurs.

Le diamètre du fond et de l’ouverture sont quant à eux étudiés de manière à ne pas altérer la qualité du produit :

  • L’ouverture est incurvée vers l’intérieur
  • La base n’est pas trop élargie

Ce type de verre permet de faire tourner le vin dans le verre pour l’aérer sans risquer de s’éclabousser. Il ne doit présenter ni traces de saletés, ni odeurs. Autrement, la dégustation ainsi que l’appréciation de la vue et l’odorat pourraient être faussés.

Les conditions de dégustation chez soi

Les cours de dégustation de vin ne sont pas les seuls endroits où l’on peut apprécier le vin.

Certains restaurants, hôtels ou même spa dans les région viticoles comme Narbonne dans le Languedoc par exemple organisent également des rencontres entre passionnés d’œnologie pour que, ceux-ci, puissent partager et échanger sur leur passion.

Il est aussi possible de déguster un bon vin  chez soi entre amis, le tout est d’adapter son intérieur et son ambiance afin que la dégustation puisse être la plus appréciée possible.

Il est conseillé de préférer une lumière naturelle plutôt qu’artificielle;  de choisir une pièce suffisamment éclairée pour ne pas altérer les couleurs; une pièce propre et saine qui serait préservée des odeurs parasites  comme la fumées de cigarette, de forts parfums, etc.

Enfin en guise d’accompagnement, vous pouvez proposer à vos convives du pain, du fromage ou de la charcuterie. Il ne faut pas oublier de mettre à disposition des invités de l’eau minérale, pour qu’ils puissent se désaltérer à leur guise.

Dans tous les cas, si vous souhaitez gouter plusieurs vins, n’oubliez pas que le vin effervescent devra toujours être goûté en premier. Ensuite vous pourrez entamer les blancs (doux), le rosé, le rouge jeune, le blanc sec, le rouge puissant et enfin pour accompagner les douceurs comme le chocolat préférez des vin doux naturel.

Dernier petit conseil, n’oubliez pas de mettre à disposition un crachoir. Le vin ne se boit pas au moment de la dégustation, il se savoure par la suite. De plus si vos convives testent tous vos vins, ils risquent de finir ivre et leur perception sera altérée.

Partager.

Les commentaires sont fermés