BAC, une épreuve qu’on aimerait bien se débarrasser

0

Le Bac, cette épreuve finale du lycée est un grand moment de stresse qui fait perdre ses moyens aux participants. On est tous passé par là, vous vous en souvenez ? A chacun sa méthode pour y faire face : médicaments, soutien scolaire à Jacou, travail en groupe, révisions en solitaire, fêtes, yoga , …. Dans quelques mois, les lycéens seront devant leurs feuilles d’examen. 

Angoisse et doutes sont ressentis lors des révisions, des épreuves et de l’affichage des notes. Ce n’est pas une partie de plaisir pour les lycéens. Cela se répercute sur l’état physique du jeune : visage rouge, accélération des battements du cœur, jambes tremblotantes, bouche pâteuse, mains moites, sueurs, vertiges, boule au ventre. Tout y est, la perte de moyens se fait ressentir.

Lors des révisions, on se repose sur le bachotage pour s’en sortir. Apprendre par cœur des dizaines de leçons rassure même si on ne comprend pas le sens. On se demande à ce moment-là l’intérêt de cette méthode et l’intérêt de cette épreuve dans notre vie. Mathématiques exponentielles, logarithmes, question philosophique sur la beauté, on se demande bien à quoi cela va nous servir dans la vie. D’autres solutions permettent de bien se préparer pour le jour J : cours particuliers à Jacou et les alentours basés sur le coaching et la gestion du stresse, révisions en groupe avec les annales précédents, pratique de sport ou de méthodes de relaxation.  A chacun sa méthode en accord avec soi et ses objectifs.

Au moment des résultats, on est surpris soit parce que la note est plus élevée qu’on le pensait, soit parce qu’elle est plus basse. On ne comprend toujours pas le comment du pourquoi mais on est soulagé d’avoir réussi cette épreuve décisive.

L’année dernière fut particulièrement marquée par le stresse lié aux grèves à répétition de la SNCF.  Ce fut une pression supplémentaire pour les lycéens qui se sont demandés s’ils allaient arriver à l’heure et être pénalisés. La revendication des salariés à la SNCF a eu des répercussions sur la population, que ça soit les travailleurs ou les bacheliers. Il est à espérer que cette année soit plus tranquille pour eux tous.

Ecoutez l’interview sur France Bleu Hérault d’un professionnel du coaching scolaire.

Partager.

Les commentaires sont fermés